Historique

Marseille, ville d’origine d’un laboratoire reconnu

En 1936, la Pharmacie du Vieux Port ouvre ses portes au cœur de la ville de Marseille, là où ses pulsations sont les plus intenses : le Vieux Port. A sa tête, un homme, le Docteur Médaille. En 75 années, la pharmacie du Vieux Port est devenue un emblème marseillais, et fait aujourd’hui partie du mythique paysage de la ville, au même titre que le Bar de la Marine ou la Mairie.

Au rez-de-chaussée, place à la vente traditionnelle de médicaments. A l’étage, 14 personnes s’activent à l’élaboration de préparations magistrales distribuées dans la France entière aux professionnels de santé. Mélange de tradition et de haute-technologie, la pharmacie du Vieux-Port allie sans conteste un savoir ancestral à des techniques reconnues qui garantissent une qualité parfaite, dans le plus grand respect des normes édictées par l’industrie pharmaceutique.

La vue fantastique sur le Vieux Port donne une dimension toute particulière à cette pharmacie hors norme, où rien ne laisse deviner la formidable ébullition qui règne autour des préparations. Plus de 300 commandes expédiées par jour. Ce lieu, les professionnels de la santé peuvent le visiter à leur guise. Vérifier les installations, observer les préparateurs en action, apprécier la transparence de la direction qui n’hésite pas à ouvrir ses portes aux professionnels de santé qui souhaiteraient s’assurer de la qualité des préparations.

La Pharmacie du Vieux Port, entre passé intense et avenir magistral

En 1936, le Docteur Médaille ouvre la Pharmacie du Vieux Port. Son nom restera à jamais gravé dans l’histoire pour avoir été l’adjoint du Docteur Béroud, expert du tribunal dans la fameuse affaire « Marie Besnard ». « La bonne dame de Loudun » comme elle est surnommée, est soupçonnée d’avoir empoisonné 12 personnes. Elle sera acquittée le 12 décembre 1961 après 10 ans de procès. Le Docteur Médaille sera partie prenante auprès de l’accusation.

Pour la petite histoire, ce même Docteur Médaille cédera une partie des locaux de la pharmacie pour financer la carrière de son épouse, chanteuse d’opéra.

La Pharmacie du Vieux Port sera également la première pharmacie à Marseille à distribuer des traitements homéopathiques.

Une charte de qualité pour un engagement sans faille

L’assurance qualité passe avant tout par une fabrication sans faille et une traçabilité parfaite des préparations magistrales. La Pharmacie du Vieux Port respecte une démarche qualité BPP (bonnes pratiques de préparations) établi conformément au décret n°2009-1283 du 29 octobre 2009. Cette charte engage la pharmacie à :

Les préparateurs de la Pharmacie du Vieux Port réalisent à la demande toutes formes galéniques :

La Pharmacie du Vieux Port est d’ailleurs la seule à proposer des gélules sous blister, un vrai gage d’hygiène et un emballage pratique pour satisfaire à l’exigence des patients. De la même façon, chaque boite ou conditionnement porte la mention de la préparation en braille. Une démarche éthique essentielle pour Monique le Gall, propriétaire de la pharmacie, soucieuse de répondre à la demande des personnes déficientes.

L'équipe, des pro en action

L'équipe de 17 préparateurs et de 3 pharmaciens, s'engage au quotidien au service des clients.

Monique le Gall, une femme de conviction et une grande professionnelle

Monique le Gall est à la tête de la pharmacie du Vieux port depuis 1992. Cette femme de tempérament n’a de cesse d’œuvrer à l’amélioration des préparations. Pour ce faire, elle n’hésite pas à se doter de machines à la pointe de la technologie et à manager ses équipes avec un grand professionnalisme. Son maître mot ? La rigueur. Monique le Gall sait que ce métier à haut risque doit être exercé avec un sérieux exacerbé. Elle travaille en collaboration avec son époux, Enrique Gaviña, plus particulièrement en charge de la relation client. Monique le Gall est bretonne, Enrique Gaviña est Basque, une belle rencontre qui a trouvé son apogée professionnel à Marseille.